Guide rapide pour repérer les fausses annonces immobilières

Aujourd’hui, l'internet est devenu un élément indispensable pour les professionnels ou particuliers. En effet, la majorité des entreprises vendent leurs produits grâce aux diverses plateformes. C’est aussi le de l’immobilier où vous pouvez tomber facilement dans le piège d’un arnaqueur. Car malgré ses avantages, il existe aussi des inconvénients des annonces immobilières tout comme des fausses annonces que les gens font pour gagner de l’argent sans attribuer le bien. Mais tenez vous tranquille, il existe des stratégies simples et efficaces pour repérer ce genre d' annonces et de les éviter.

Repérer les fausses annonces de vente

Parfois, tout ce qu’il faut pour attraper une fausse annonce immobilière est une simple preuve logique. Ainsi, un acheteur qui ne veut pas voir l’article avant d’effectuer un achat pourrait se révéler lent. Cependant, l’intéressé peut réclamer les coordonnées bancaires du vendeur afin d’effectuer un virement. On peut plus facilement identifier un arnaqueur par son numéro de téléphone de communication. Parfois, le numéro indiqué se trouve dans un autre pays, le plus souvent le Royaume-Uni, la Côte d’Ivoire ou le Bénin. Dans le général aussi le numéro surtaxé peut commencer par 08. Enfin, il s’agit incontestablement d’un achat immobilier frauduleux si l’acheteur demande au vendeur de fournir des documents officiels tels que son permis de conduire, son passeport ou une pièce d’identité. Si vous tenez en savoir plus, rendez vous ici.

Repérer les fausses annonces de location

Ce type de fraude cible les personnes qui cherchent le plus souvent à louer une maison. Dans ce cas, les fausses annonces de location offrent des conditions nettement plus séduisantes que celles du marché. Il pourrait s’agir d’un salaire anormalement bas. De plus, le propriétaire présumé n’est jamais accessible et demande fréquemment un paiement pour envoyer les clés ou réserver le bien locatif. De plus, le cambrioleur peut exiger que le nouveau locataire lui envoie de l’argent par mandat sous prétexte de fermer l’appartement. Les propriétaires sont plus fréquemment impactés par des approches plus avancées. Pour ce faire, le fraudeur envoie par chèque une somme supérieure à la valeur de la location afin de réclamer ultérieurement un surcoût. Le paiement a déjà été annulé avant que le propriétaire n’envoie le montant correspondant. Quoi qu’il je sois soyez vigilant.